JEAN-MARC  LE BIHAN

 

 

Que faut-il te dire

Les flics enferment avec la loi,
Les prisonniers font les hauts murs
Pendant que chantent les bourgeois
L'hiver s'annonce encore plus dur.
Dans des taudis restent les vieux
Emmitouflés dans un manteau
Ils se finissent devant le feu
Ils restent vieux avec leur peau.

Que faut-il te dire pour que tu comprennes
Pourquoi je t'aime ?

La vie est un champ de misère
Plus le temps passe, plus on détruit
Les hommes ont pollué la Terre
L'argent les pousse à la folie
Tout doit se faire avec violence
Le plus fort ont toujours raison
Plus de place pour l'innocence
Le monde entier est une prison.

Que faut-il te dire pour que tu comprennes
Pourquoi je t'aime ?

Et je regarde la terre entière
Infirme dans sa médiocrité
Là-bas on meurt, ici on crève
Je ne sais plus où regarder
Tes yeux pour moi sont le voyage
Le seul que je puisse espérer
je voudrais bien tourner les pages
Sur ce chapitre d'humanité.

Que faut-il te dire pour que tu comprennes
Pourquoi je t'aime ?

Alors j'enrage, alors j'enrage
Que me reste-t-il pour moi
Sur le noirci de toutes ces pages
Il ne me reste plus rien de toi
Ne peut-on pas m'laisser une ligne
je l'écrirai avec mon coeur
Tiens, j'en connais déjà le titre
Je t'aime éternel bonheur.

Tu n'as pas compris pourquoi je t'aime ?

Paroles & musique : J-M LE BIHAN

 

La Vieille
 Ça y est, elle a crevé la vieille
Le vieux était parti plus tôt
Ils ouvrent les placards de la vieille
Sont en argent tous les couteaux
Elle gagnait si peu la vieille
Qu'elle économisait tout le temps
La Caisse d'Epargne veille à l'oseille
Et son oseille c'est notre argent
Dans la chambre on veille la vieille
La vieille est morte
Ils emportent tout.

Ils se partageront les restes
D'une petite dame aux cheveux blancs
L'argent pourrit tous ceux qui l'aiment
Ils sont nombreux ceux qui aiment l'argent
Avec du pognon dans la poche
Et quitte à perdre l'amitié
On se trahit, on devient moche
On oublie jusqu'à s'oublier
Tu te crois fort, tu te crois riche
Tu te dis petit parvenu
Mais sache qu'au regard des plus riches
Tu n'es rien d'autre qu'un trou du cul
Tu fais comme si tu as de la tune
Et dire que la vieille n'en avait pas
Tu bouffes connard sa petite fortune
Au casino des cons d'en bas
Et dire que la vieille nous aimais tant
Qu'elle faisait attention à vous
Et dire qu'elle était de son temps
Mais de son temps tout le monde s'en fout
Elle qui est fragile et si tendre
Qu'elle se réveillait en pleine nuit
Et toujours là pour vous défendre
A faire soleil quand il f'sait pluie
Elle était chouette, c'est vrai, la vieille
Son p'tit livret n'est pas si p'tit
Elle avait sa p'tite fiche de paie
Tu la voles en pleine nuit
Tu t'achèteras un bateau
Pour faire le beau à Saint Tropez
Petit, petit, mais assez gros
Le p'tit magot qu'elle t'as laissé
Avec ses doigts de couturière
Elle a tissé toute sa peau
Et si son argent te rend fier
Bienvenue chez les cons d'en haut.

Tu sais que tu mourras la vieille
Lorsque tu rejoindras papa
Je serai triste ma petite vieille
La tristesse ne se compte pas
J'achèterai des marguerites
Ton chanteur de rue malheureux
Déposera son bouquet d'artiste
Sur la tombe des jours heureux
Car tu disais toujours ma mère
Pourquoi les gens ont cent bonheurs
Et ce bonheur là mon p'tit père
L'avais déposé là sur ton cur
Je veux crier ma vie d'artiste
Celle qui ressemble à tes grands yeux
A ce bouquet de marguerite
Qui me rendra si malheureux
Mais je ferai ma vie d'artiste
Je resterai droit debout
Comme un vieux clown qui se dit triste
Je ferai rire malgré tout
Maman, je veux te dire : Je t'aime
Et tu le sais depuis longtemps
Ce verbe là reste le même
Pour des milliards, milliards d'enfants
Alors tu sais ma petite vieille
Ce que je veux garder de toi
Je n'envie rien, ma petite vieille
Ni ceux d'en haut, ni ceux d'en bas

Paroles & musique : J-M LE BIHAN

Présent au Festival International de Rue de la ville d'Aurillac 2016
© Antinéa wz

     

 

PLAYLIST Jean-Marc Le Bihan au Festival d'Aurillac 2016   ( 8 vidéos )
Présent sur la fresque des Canuts à Lyon
"Réalisé en 1987, revu en 1997 pour "jouer" avec la réhabilitation de la Croix-Rousse
(qui fut le quartier des ouvriers en soie), le mur des canuts est la plus grande fresque d'Europe (1200m2)"
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La Vieille
 
 
..../b>
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Article en cours d'élaboration

 

Contact : 06 64 92 28 70

 

ANTINEA Web France est une Association
Déclarée en préfecture du PdD, parution au Journal Officiel le 1 / 04 / 2017
R.N.A. W632008764
WebZine / témoignage de vie / culture / social / patrimoine naturel
 
Toutes les illustrations de ce webzine ont été créées par Antinéa wZ
à partir de photos originales de ses propres  rédacteurs et contributeurs sauf exception
 
 © Fico conception graphique, créateur de ce site